Ce que j’en dis…

LCS 97. Iam, « J’aurais Pu Croire », 1993
22 septembre, 2013, 20:32
Classé dans : Musique & Music

J’ai choisi cette semaine une chanson du groupe Iam, « J’Aurais Pu Croire », qui figure sur leur 2e album Ombre Est Lumière, sorti en 1993 chez Delabel (Virgin).

LCS 97. Iam,

Une chanson qui a ouvert chez moi une grande curiosité sur le monde qui m’entoure, la colonisation, le Moyen-Orient, la société de consommation… Comment me suis-je mis à écouter ce groupe emblématique de la scène hip-hop hexagonale ? C’est complexe. Quand j’entre en 6e, malgré ma fierté, je suis un petit bonhomme influençable. Dans ma classe, un redoublant fait son caïd ; normal, c’en est un ! Les survets Adidas, les Nike Air DVST8 Charles Barkley 1995 noires, le langage fleuri, c’est « grâce » à lui que je ressemblais à ça. Et l’hiver arrivant, il arbore une mythique écharpe du PSG siglée Nike. Le PSG ? C’est quoi ? De là, je deviens suprême supporter du club francilien. L’attachement à un club sportif ne tient à rien ! Et c’est à ce moment-là que je découvre Iam en zappant sur MCM, qui m’émeut avec « Une Femme Seule ». Je danse sur le Mia, rit cyniquement à « J’ai Pas de Face », et crache sur « Le Feu »… qui agrémente les matchs de l’OM au Vélodrome. J’irais jusqu’à faire floquer un « Anti-OM » sur mon maillot argenté du PSG. Je creuse le sujet Iam en ingérant « La 25e Image », et surtout l’album L’Ecole Du Micro D’Argent et ses nombreux singles (notamment « La Saga »[1], « L’Empire Du Côté Obscur », « Petit Frère », « Nés Sous La Même Etoile »). Surtout, au cours de mes incessants voyages à la FNAC des Halles, je tombe sur un coffret promo : De La Planète Mars + la réédition d’Ombre Est Lumière (avec inédits) + L’Ecole Du Micro D’Argent pour une somme modique. Voilà comment on se cultive ! Je tombe sous le charme du chef-d’œuvre Ombre Est Lumière, puis, en développant, j’allais tomber sur Freeman, Faf La Rage, Fonky Family, le film Comme Un Aimant… Iam, c’est un chauvinisme marseillais très fort, une identité populaire ancrée dans les quartiers nord et dans l’immigration plurielle qui compose le groupe, et une érudition sincère pour ce vague concept qu’est l’Orient, entre la filiation égyptienne de la cité phocéenne, l’Islam des Lumières, le Japon des Samouraïs et la Chine médiévale. Les membres du groupe regorgent de projets plus ou moins solo, et se retrouvent depuis 2003 pour produire des albums sous le nom Iam. Je me suis éloigné du hip-hop marseillais après les merdouilles de Taxi et le touchant mais inégal Comme Un Aimant, à un moment où je pensais avoir fait le tour de la question hip-hop, mais reviens avec bonheur sur cette période. « Demain c’est loin » !

Image de prévisualisation YouTube

Bonus : « Regarde », sur l’album L’Ecole Du Micro D’Argent, 1997

Image de prévisualisation YouTube

 

********************************

N’oubliez pas ma page Facebook : like & share !


[1] En featuring avec le Wu-Tang Clan. Les mauvaises langues ont pris Iam pour des rappeurs commerciaux et suiveurs, reprenant la mode du feat avec des Américains, un an après le feat de Nas avec le Suprême NTM… 


Pas de commentaire
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Environnement TCHAD |
adminactu |
carsplus production |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RADIO JUSTICE
| LEMOVICE
| Les énergies solaires et éo...