Ce que j’en dis…

LCS 94. Cut Killer, 113, Fabe, Doudou Masta, « Ambiance Assurée », 1999
1 septembre, 2013, 21:32
Classé dans : Musique & Music

J’ai choisi cette semaine un titre qui réunit Fabe, 113, Doudou Masta sur une prod’ de Cut Killer, « Ambiance Assurée », titre présent sur l’album Double H DJ Crew, sorti en 1999 sur le label Small (Sony).

Haut (113 à gauche, Doudou Masta à droite), bas (Fabe à gauche, Cut Killer à droite)

LCS 94. Cut Killer, 113, Fabe, Doudou Masta,

Basé sur un sample bouclé de « Light My Fire », cover des Doors par Brian Auger, Jule Driscoll & The Trinity sur l’album Streetnoise (1969), ce titre ouvre l’album du collectif Double H, et se montre foutrement efficace. J’ai 15 ans, immergé dans le hip-hop, bien installé au collège avec les potes ; c’est bien connu, la vie à cette époque est très intense, le moment présent est important mais impensé. En 1999, le hip-hop a gagné. Le Suprême NTM a sorti son monument, tout comme Iam, le Secteur Ä déborde de projets excitants, le cinéma est envahi (La Haine, Ma 6-T Va Crack-er, bientôt Comme Un Aimant, La Squale, Wesh Wesh Qu’est-ce qui se passe ?). Personne ne voit la fin arriver. En 1999, tous les jeunes nourris au hip-hop veulent devenir DJ, grâce notamment à Dee Nasty, Cut Killer et Kheops. Bientôt, j’écouterai frénétiquement Abdel, Mehdi, Pone, Poska, Goldfingers, Spank ; bientôt, je m’offrirai même Groove 2-Ejay sur PC pour faire comme les grands DJs. Abreuvé de presse hip-hop (L’Affiche, RER, Radikal, Groove), je suis tout émoustillé à l’idée d’un album Double H, dans lequel les DJs seraient pour une fois en haut de l’affiche. Je harcèle les vendeurs Fnac, qui, une fois sur deux, ne savent rien du projet. Bande d’ignares. L’attente est longue, mais je finis par le choper, et me régale. L’une des plus grandes réussites du hip-hop français. L’album réunit Cut Killer, Abdel, Pone, Cutee B, Damage, Crazy B, LBR, Mouss, et quelques rappeurs invités (le Saïan Supa Crew, la Scred Connexion), ainsi que Dee Nasty pour conclure le disque. C’est une apologie du métier de DJ, ces mecs qui font la musique qu’on n’entend pas toujours, vu la place prise souvent par les MCs. C’est une déclaration d’amour à ces beatmakers qui œuvrent dans l’ombre, qui ne manquent ni de culture, ni d’humour (voir le bonus). Ce titre est une entrée 90-100 bpm, qui met la patate à coup sûr ; les trois MCs sont très complémentaires, tant dans le timbre que dans le phrasé. Présentation d’une soirée ambiancée par des DJs : « Ambiance Assurée » ! 

Image de prévisualisation YouTube

Bonus : DJ Mouss, « Course-poursuite »

Image de prévisualisation YouTube

 

********************************

N’oubliez pas ma page Facebook : like & share !


3 commentaires
Laisser un commentaire

  1. Romain

    Fabe a quand même un sacré flow qui ne vieillit pas. Il nous manque vraiment Fabe.

    P.S. : On jouait à V-Rally en écoutant « Course Poursuite » de DJ Mouss !

  2. reflexionsdactualite

    Fabe, l’éternel…
    Putain, j’avais oublié V-Rally sur 64 !!! Merci pour ce putain de souvenir !!! En Corse, c’est bath ! Et dans le désert, aussi ! Il faut que j’y rejoue… Et ces pixels !!!

  3. Perkins

    Doudoud Masta !!!!
    http://lerapcetaitmieuxavant.over-blog.com/2018/11/doudou-masta.html



Laisser un commentaire