Ce que j’en dis…

La Chanson de la Semaine 7
12 décembre, 2010, 22:11
Classé dans : Musique & Music

Cette semaine est un moment particulier. En effet, j’ai appris avec trois mois de retard le décès d’un des plus grands soulman américain, surnommé le « The King of Rock’n’Soul », Solomon Burke.

 solomonburke.jpg

La chanson est l’une de ses plus célèbres, notamment parce qu’elle fait partie de la bande originale de Dirty Dancing ; c’est d’ailleurs grâce à ce film que j’ai connu ce gros black à la voix chaude, sexy en diable. Petit bijou des sixties, ce titre est un exemple de cette fusion caractéristique de la musique noire américaine, au romantisme naïf, à base de robes à fleurs, de Coca-Cola, de Ford Thunderbird, de drive-in, de brillantine, l’Eglise baptiste le dimanche avec papa-maman… Très tôt proche de la religion, Solomon Burke fait des allers-retours entre musique et spiritualité en exerçant son art dans une chorale, puis prêche dans une radio, il sort des galettes de gospel également. Son heure de gloire reste les années 1960, même s’il avance en continuant de sortir des disques jusqu’au XXIe siècle. Un grand monsieur de la musique. RIP. 

Image de prévisualisation YouTube


Pas de commentaire
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Environnement TCHAD |
adminactu |
carsplus production |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RADIO JUSTICE
| JCM
| LEMOVICE