Ce que j’en dis…
  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2010

La Chanson de la Semaine 5
28 novembre, 2010, 20:41
Classé dans : Musique & Music

J’ai choisi cette semaine un titre de l’un des plus repris de l’histoire de la musique noire aux Etats-Unis, Bill Withers. Cet immense représentant de la soul ne vous dit rien ? Ain’t no Sunshine, Lean on Me, Just the Two of Us, Lovely Day, Who Is He ?, c’est lui !

 Mohammed Ali, Bill Withers & Don King

J’ai découvert Bill Withers un peu par hasard, au début de mon adolescence. Je me cherchais alors, naviguant dans divers ruisseaux musicaux : ceux de mon père, relativement ; le hip hop, premier amour de jeunesse ; Gainsbourg, poète moderne et provocateur ; The Blues Brothers, toujours. Je tombai inopinément sur une réclame vantant un double-cd peu enthousiasmant à priori. Les maisons de disques tentent parfois de vendre ce genre de double best of, réunissant deux artistes ayant un lointain point commun. Celui-ci réunissait Billy Paul, artiste très connu, et Bill Withers, que je ne connaissais ni d’Eve ni des dents. Mais les courts extraits publicitaires me captivaient. Je ne me souviens plus si j’ai puisé dans mon argent de poche ou si mes parents ont puisé dans le leur, mais je me suis trouvé très vite à écouter ce best of sous toutes ces coutures. J’ai adoré. Cette chanson, Memories Are That Way, extraite de l’album Bout Love, en 1978, me plonge à chaque nouvelle écoute dans une émotion paradoxale, à la fois chaude et sensuelle, mais aussi mélancolique ; ce morceau emmitoufle l’auditeur dans un spleen, le piano vous tire des larmes irrationnelles, et la voix enveloppante du soulman fait le reste.

Image de prévisualisation YouTube



La Chanson de la Semaine 4
21 novembre, 2010, 18:58
Classé dans : Musique & Music

J’ai choisi cette semaine un morceau du compositeur éclectique Herbie Hancock.

 herbiehancock4e8b5.jpg

Il y a quelques mois, je suis tombé sur cette chanson bucolique de 1963, sur l’album Inventions & Dimensions, sur une radio jazz ; j’ai apprécié ce mélange entre jazz classique et percussions afro-cubaines, rappelant non sans malice l’attrait pour ces rythmes exotiques du Gainsbourg Percussions de 1964. Jusqu’à récemment, Herbie Hancock restait pour moi le compositeur androïde et électro-hip-hop du Rock It du générique d’une émission de Thierry Ardisson, reprise dans le Vice City de GTA, sur la radio Wildstyle. Depuis, j’ai relativisé mon point de vue restrictif sur cet immense musicien en lui reconnaissant un talent touche-à-tout, proche du génie. Mon père, avec qui j’ai contemplé très récemment un live, Hymns for Peace en 2006, réunissant notamment Hancock, Carlos Santana, Wayne Shorter, Chick Corea, Stevie Winwood, évoque l’auteur de Mimosa comme d’un professionnel de la musique. Dans sa bouche, c’est la classe ultime !

Image de prévisualisation YouTube



Lettre à Bernard Debré
20 novembre, 2010, 16:46
Classé dans : La Société en question(s)

 

Bernard Debré est un homme politique, élu député UMP dans la 15e circonscription de Paris, frère de Jean-Louis Debré et fils de Michel Debré, célèbre gaulliste contribuant à l’écriture de la Constitution de la Ve République. Au moment de la réforme des retraites de l’automne 2010, il a signé un texte (28 octobre), une tribune s’adressant aux jeunes qui manifestaient, paru dans l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, dans lequel il écrit régulièrement. C’est une amie qui m’avait transmis ce texte pour me demander mon avis ; je vous livre le texte intégralement, disponible sur le site du journal, qui s’intitule « Aux jeunes qui défilent » :

 

(suite…)



Actualités Footballistiques…
15 novembre, 2010, 11:28
Classé dans : Sport

Ce week-end, plusieurs évènements ont eu lieu dans le football français et méritent d’être interprétés à l’orée de mes différentes contributions. Commençons par une chose positive. Le match PSG/OM, lors de la douzième journée de Ligue 1, a vu la victoire solide d’un PSG retrouvé face à un OM terne, notamment en attaque. Mais ce qui m’intéresse, c’est autre chose : à la 77e minute de ce match, le rugueux défenseur de l’OM s’essuie les crampons sur le brésilien du PSG Nenê, à l’instar de ce qu’avait fait Zinédine Zidane lors du match de Coupe du monde 98 contre l’Arabie Saoudite. Dimanche, l’arbitre n’a pas vu la violente faute du marseillais. L’erreur est humaine ; qu’à cela ne tienne ! La « commission de visionnage [décide] de saisir la commission de discipline »[1] pour sanctionner le geste du défenseur marseillais à posteriori. Ce dernier risque un carton rouge post-match et quatre matchs de suspension. Il sera auditionné le 2 décembre 2010. Je ne peux que me réjouir d’une justice enfin rendue, même si elle reste imparfaite (le joueur parisien aurait insulté son homologue marseillais). Néanmoins, pour être réellement efficace, la saisine de la commission de visionnage de la LFP doit être automatique après chaque journée et les sanctions davantage systématiques.

(suite…)



La Chanson de la Semaine 3
15 novembre, 2010, 9:26
Classé dans : Musique & Music

J’ai choisi cette semaine un titre du duo black Sam & Dave qui s’intitule Soothe Me.

 samdave.jpg

Ca vous dit quelque chose ? C’est normal, c’est une chanson de Sam Cooke, qu’on entend furtivement dans les Blues Brothers, sur le poste de la Dodge, lorsque Jack et Elwood passent « à l’orange » et se font arrêter par la police. Petit moment off, où la mission divine, après s’être révélée à Jack face au révérend James, frappe à son tour l’esprit d’Elwood en plein délit de fuite. A ce moment, la chanson est terminée et laisse place à Hold On I’m Coming, également interprétée par Sam & Dave. Ces deux-là furent repérés au début des années 1960 et signent assez vite chez Stax. Leur succès est phénoménal, bien épaulés qu’ils sont par Isaac Hayes, David Porter, Booker T & The MGs et Mar-Keys. Malheureusement, la discorde et la drogue sapent leur création musicale au début des années 1970 ; ils se séparent définitivement au début des années 1980 en laissant, malgré tout, une flopée de tubes à toutes les oreilles mélomanes.

Image de prévisualisation YouTube



La Chanson de la Semaine 2
8 novembre, 2010, 15:06
Classé dans : Musique & Music

La semaine dernière, j’inaugurais la nouvelle rubrique musicale de mon blog, histoire de faire partager mon amour indéfectible de la musique ; en effet, tous les dimanche ou lundi, j’ajouterai un lien musical nouveau, pour que vive la musique. Néanmoins, je souhaite dire un mot sur la chanson que je mets en ligne, et j’ai oublié de vous parler de la chanson de la semaine dernière (pour ceux qui l’ont loupé, c’était Dynamite de Brenda Lee). J’ai découvert Brenda Lee, née en 1944 aux Etats-Unis, sur la bande originale de Casino (Scorsese, 1996).

 0177brendalee.jpg

C’est une chanteuse très tôt passionnée par la musique et très tôt « mise sur le marché », comme on peut le voir sur la vidéo ; elle chante principalement des titres country, mais, sur ce titre entraînant, c’est sa voix puissante d’enfant précoce qui m’a plu.

Image de prévisualisation YouTube

J’ai choisi pour cette semaine un titre d’un bluesman noir du début du XXe siècle, Robert Johnson.

 robertjohnsondevilatthe.jpg

Amateur de blues, je l’ai découvert par hasard en fouinant dans les archives anarchiques du blues ; le fait que les Blues Brothers aient repris son Sweet Home Chicago, chanson que j’adore, est pour beaucoup dans cette découverte. Selon la légende, il aurait vendu son âme au diable contre le don de la musique, et il serait mort de manière assez étrange, en 1938. En tout état de cause, il est devenu une source incontournable pour tous les guitaristes du monde. A la semaine prochaine !

Image de prévisualisation YouTube



La Chanson de la Semaine…
2 novembre, 2010, 16:50
Classé dans : Musique & Music

Grand amateur de musique, votre serviteur inaugure une nouvelle rubrique ce mois-ci, la chanson de la semaine… Chaque début de semaine (en général le lundi), je mettrais un lien vers une chanson qui me plaît, en tentant de conserver une fébrile cohérence tout au long du mois. Le mot « amateur » signifie certes celui qui n’est pas professionnel, mais il renvoie également à sa racine étymologique : « celui qui aime » ; je dirais même plus « passionné » ! J’adore la musique. Pratiquement toutes les musiques. Je suis tombé dedans quand j’étais petit. Grâce à des parents amateurs eux-mêmes : mon père musicos grand amoureux devant l’éternel de hard rock et de blues, ma mère célébrant à la fois Pat Benatar et Toto que d’autres artistes plus… personnels ! Très tôt, mes oreilles ont été, bien malgré elles, au contact d’AC/DC, de ZZ Top, d’Hubert-Félix Thiéfaine ; mais c’est un film qui me colle véritablement à la peau, un film vu et revu des dizaines, des centaines de fois depuis ma plus tendre enfance, et qui a ouvert mes sens à l’hétérogène famille de la musique noire américaine : The Blues Brothers. Ce film embrasse même bien plus que la black music, évoquant aussi la musique country et le rock le plus basique. Trêve de bavardages : place au son !

PS : N’hésitez pas à commenter la chanson de la semaine, à préciser quelque chose, à faire une remarque, à manifester votre mécontement, que sais-je ?


Environnement TCHAD |
adminactu |
carsplus production |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RADIO JUSTICE
| JCM
| LEMOVICE